Kin-Nod-Mo-Win sur le diabète

Le programme Kin-Nod-Mo-Win sur le diabète offre la sagesse traditionnelle, le soutien et l’éducation en ce qui a trait au diabète à la population Première nation, Métis et Inuit qui habite dans Simcoe Nord Muskoka.

L’esprit et l’intention du programme de diabète Kin-Nod-Mo-Win consiste à aider les personnes à risque de contracter le diabète ou qui souffrent présentement des effets du diabète (Seesa Bock Wit Opiniah = maladie du sucre). Le programme adopte une méthode traditionnelle et holistique qui incarne les aspects physique, émotif, mental et spirituel de la personne. C’est un parcours vers la santé et le bien-être individuel et communautaire.

Services compris :

  • Guérison traditionnelle
  • Cabanes à suer
  • Cérémonies de nom et de libération
  • Soutien en cas de crise d’identité
  • Ateliers sur le diabète et l’alimentation saine
  • Bains des pieds au cèdre
  • Festins
  • Utilisation d’onguents pour les premiers soins
  • Marche médicinale
  • Jeûnes
  • Massothérapie
  • Soin des pieds

Les services sont fournis sans frais aux familles Premières nations, Métis et Inuit qui habitent dans la région de Simcoe Nord Muskoka. Pour plus d’information et fixer un rendez-vous, communiquer avec Brian George, promoteur de la santé et coordonnateurs de la guérison traditionnelle autochtone au 705 527-4154 poste 204 ou Brian.George@Chigamik.ca.

Kin-Nod-Mo-Win (je t’aiderai)

Selon la légende anishinaabe : Un groupe d’Anishinaabe était assis près du feu à visiter entre eux lorsqu’un canot a subitement apparu près du feu. On savait que les deux Êtres à bord du canot étaient de puissants Esprits. Ils ont partagé des enseignements avec les personnes. Plus tard, l’un des visiteurs a annoncé qu’il devait quitter pour se diriger vers l’Ouest. L’un des Anishinaabe assis près du feu a pris la parole en disant « Kin-Nod-Mo-Win » (je t’aiderai), mais les deux êtres lui ont dit que là où ils allaient, il ne pouvait les suivre. L’homme a persisté, en insistant qu’ils lui accordent la permission de les accompagner; ils l’ont donc emmené avec eux. Quand on regarde le ciel au petit matin, on aperçoit encore de nos jours trois étoiles : deux d’entre elles sont les visiteurs, celui au centre est l’homme qui a dit Kin-Nod-Mo-Win. Il s’agit de la volonté de venir en aide à ceux qui en ont besoin.